J’ai visité le rucher de la réserve Paule Lapicque

visite rucher réserve Paule Lapicque

Quelle chance ! Une merveilleuse journée au cours de laquelle j’ai approché la vie intime des abeilles dans un cadre d’exception ! Je vous raconte …

Il y a quelques mois, j’ai parrainé une ruche et je vous avais invités à en faire autant.
Ce parrainage incluait la visite VIP d’un des deux ruchers de Gwenan, les ruchers solidaires de Bretagne.

J’ai choisi le site de la magnifique réserve Paule Lapicque, gérée par l’association Bretagne Vivante, l’une des principales associations régionales de protection de la nature en France.

C’est dans ce superbe verger surplombant la mer dans la Baie de Launay, à Ploubazlanec que Gwenan a installé son premier rucher.
départ avant la visite du rucher

Nous avons été accueillis par Elena et Didier Ducauroy, l’apiculteur.

La visite débute par une présentation des abeilles et de leur habitat, leur mode de vie, leur organisation. C’était passionnant !  J’ai, bien évidemment, appris plein de choses et je n’ai, bien évidemment, pas tout retenu. Mais je sais que  :

  • Plusieurs centaines de types d’abeilles vivent en France. Des abeilles grises, noires ou jaunes qui se distinguent sur plusieurs critères, la pilosité, le mode de nidification, les types de plantes butinées, etc. Certaines abeilles vivent en solitaires, d’autres en colonies.
  • L’abeille ne pique que très rarement et uniquement lorsqu’elle se sent menacée.

La réserve Lapicque offre un environnement privilégié pour les insectes pollinisateurs.

Entre les fleurs sauvages, les fleurs de ronces, le verger et le potager, les tentations sont nombreuses pour nos petites abeilles.

C’est donc vers le potager qu’Elena nous conduit pour nous faire découvrir quelques plantes mellifères.

jardin

Arrive enfin le moment de la visite des ruches ! Tous en tenue !

combinaison

en tenue pour voir les abeilles

Stéphanie

Didier nous pilote jusqu’au rucher et nous découvrons les jolies ruches customisées.

découverte de la ruche

L’ouverture de la ruche est une opération qui peut se révéler délicate, car les abeilles ont tendance à défendre leur territoire et leur récolte en piquant ceux qu’elles considèrent comme des agresseurs. Alors, pour éviter une attaque groupée, Didier a recours à la technique de l’enfumage.

L’objectif : faire croire aux abeilles qu’un incendie s’est déclaré dans la ruche. Face à cette situation d’urgence, les abeilles vont se gaver de miel, mais aussi s’agglutiner autour de la reine. L’apiculteur pourra alors tranquillement prélever les cadres.

Mon amie Sylvie est notre enfumeuse du jour !

sylvie l'enfumeuse (2)

Didier ouvre alors délicatement la ruche et nous explique avec passion la vie des abeilles.

le miel

les abeilles

la ruche ouverte

Les cadres sont pleins, il va falloir ajouter un étage à la ruche. Les abeilles ont besoin d’avoir du travail, c’est leur raison d’être !

parrainage ruche

Waow ! Mon nom sur une ruche ! Petite émotion quand même !

J’espère que cette petite visite vous a plu !

Les parrainages 2018 sont toujours ouverts, il y a des formules pour toutes les bourses, n’hésitez-pas !  Nous avons besoin des abeilles !

Merci Eric pour les jolies photos !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s